News

Cameroun: L‘atelier de formation des formateurs sur la gestion de la malnutrition

avr. 05, 2019

Selon les statistiques, 32% de la population du Cameroun souffre de malnutrition, dont 13% sont les plus graves, en particulier dans les régions comme l'Adamaoua, le Nord et l'Extrême-Nord. Dans la région de l’Est, 21,1% des enfants de moins de cinq ans souffrent d’une insuffisance nutritionnelle stupéfiante, et 35,8% ont un retard de croissance.

cameroon-28

Pour ces raisons, et conformément au partenariat de la convention avec le ministère de la Santé publique du Cameroun, la NNIA a organisé un atelier de formation des formateurs sur la prise en charge de la malnutrition. L'atelier, qui a eu lieu les 9 et 10 mai, a ciblé 44 professionnels de la santé de la région de l'Est.

Le but de la formation était de renforcer les capacités des participants afin de gérer la malnutrition et améliorer l'état nutritionnel des nourrissons augmenter leur taux de survie.

cameroon-29

Sous la supervision de formateurs de Nutrition Academia, du Programme national de lutte contre la mortalité infantile et de la Société camerounaise de pédiatrie, deux cas pratiques de gestion de la malnutrition aigüe et d'utilisation des courbes de croissance de l'OMS faisaient partie de la formation.

cameroon-new-30          cameroon-31

200 cassettes MUAC ont été donnés à la délégation régionale de la santé publique par le NNIA pour faciliter l'évaluation de l'état nutritionnel dans les hôpitaux de la région de l'Est.

Selon Houmpotou Fagni, responsable du centre nutritionnel thérapeutique infantile de l'hôpital de Bertoua: "La nutrition infantile est un atout important pour construire l'avenir. La pauvreté, la mauvaise connaissance nutritionnelle et le manque de ressources humaines qualifiées sont les principaux obstacles à la lutte contre la malnutrition aiguë. Cette formation est très bienvenue et permettra d'améliorer la prise en charge de plusieurs cas de malnutrition auxquels nous sommes confrontés dans nos hôpitaux ».

cameroon-new-32

Tous les participants ont reçu un certificat de participation et ont exprimé leur gratitude à la NNIA.

cameroon-33

Au cours de la séance de clôture, le Dr R. Bidjang, Délégué Régional de la Santé Publique, a déclaré: « L’nitiative de la NNIA est très bien accueillie. Il fournit des solutions à une région où ces problèmes de mortalité sont fréquents. Nous sommes comptés parmi les pires. Donc, nos professionnels qui viennent d’être outillé de nouvelles connaissances, c'est à vous de repousser le fléau. "

cameroon-new-34