Prévention de la carence en fer chez le nourrisson, l’enfant et l’adolescent

Maria Andersson - Richard F. Hurrell | Posted: mai 17, 2019

Dans le monde entier, la carence en fer (CF) est assez répan- due chez les nourrissons, les enfants et les adolescents en raison de leurs besoins ferriques importants pendant la croissance, d’un apport alimentaire en fer souvent insuffisant et d’une mauvaise biodisponibilité de l’alimentation. Un faible statut en fer a des conséquences néfastes sur la santé pendant l’enfance. Les mesures de prévention doivent donc être mises en place précocement, telles qu’une complémentation martiale des femmes enceintes, une section tardive du cordon ombilical après l’accouchement et un allaitement maternel exclusif pendant 6 mois. Les apports en fer doivent augmenter fortement après les 4 à 6 premiers mois de vie et le contenu en ce minéral des aliments apportés au nourris- son en complément du lait maternel devient alors essentiel. L’enrichissement en fer des préparations pour nourrissons et des céréales infantiles, l’ajout de micronutriments en poudre dans les aliments préparés à la maison, ou l’administration de gouttes de fer sont les stratégies de prévention les plus efficaces chez les nourrissons au moment du sevrage. De plus, l’introduction précoce de produits carnés et l’introduc- tion tardive du lait de vache sont également des mesures importantes. Les stratégies de prévention de la CF chez les enfants plus âgés reposent sur l’augmentation de la teneur et de la biodisponibilité du fer de l’alimentation et sur la consommation d’aliments enrichis en fer. Dans les régions à

forte prévalence de CF, une complémentation martiale peut s’avérer nécessaire. Si le paludisme est également largement répandu, les quantités importantes de fer, dans le cadre d’une complémentation, ne devront être administrées qu’aux enfants présentant réellement une CF. Toutes les in- terventions permettant de prévenir la CF pédiatrique de- vraient être intégrées dans les programmes sanitaires natio- naux et mondiaux destinés aux femmes enceintes et aux en- fants, et notamment l’éducation à la santé, la prévention du paludisme et le déparasitage. L’impact de ces stratégies sur la prévalence de la CF devrait être suivi par des études trans- versales en mesurant régulièrement le statut en fer des populations.

Document: Prevention de la carence en fer

Load more reviews
Thank you for the review! Your review must be approved first
You've already submitted a review for this item
Connexion to be able to write a review
|
()